dimanche, avril 21News That Matters

Côte d’Ivoire : de belles affiches en perspective pour les prochaines élections municipales et régionales

Le parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a publié, lundi, la liste de ses candidats aux élections municipales et régionales. Et au regard de celle-ci, de belles empoignades sont prévues au Plateau, à Cocody et dans le Haut-Sassandra.


Dans le quartier des affaires, Henri Konan Bédié a en effet entériné le choix du Maire sortant, Jacques Ehouo, qui va ainsi (re)croiser le fer avec Fabrice Sawegnon, son challengeur de 2018 désigné par le RHDP.
Le candidat du PDCI était sorti vainqueur de cette première confrontation, en 2018, au bout d’un long contentieux électoral qui avait tenu en haleine le landernau politique national.
Les deux personnalités se retrouvent donc et leur prochain affrontement ne manquera pas d’intérêt. D’autant plus que le parti au pouvoir, le RHDP, espère, après deux tentatives malheureuses, évincer le PDCI qui dirige la commune depuis le début de la communalisation.
La commune de Cocody constituera une autre attraction puisque c’est le maire sortant, Jean-Marc Yacé qui y croisera le fer avec Eric Taba, le directeur du protocole du président de la République. Nul ne sait pour l’heure si Yasmine Ouégnin, la fille cadette de Georges Ouégnin, le célèbre protocole de Félix Houphouët-Boigny, rentrera dans les rangs pour soutenir le maire sortant auquel elle a âprement disputé la candidature du parti.
Les deux derniers chaudrons concerneront Yopougon et le Haut-Sassandra. Le président de l’Assemblée nationale, Salif Bictogo, va ainsi tenter de maintenir la mairie dans le giron du parti au pouvoir face au fils aîné de Laurent Gbagbo qui postule dans ce bastion politique de son père après y avoir été élu député.
Mais il faudra d’abord se défaire du PDCI qui place le petit-fils d’Houphouët-Boigny, Augustin Dia Houphouët comme son candidat dans ce pré-carré PPA-CI.
Le parti de Laurent Gbagbo sera également face au PDCI dans le Haut-Sassandra où un certain Alphone Djédjé Mady est candidat à sa propre succession pour ces élections régionales qui seront organisées en même temps que les élections municipales.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *