vendredi, juin 21News That Matters

Sécurité : Un sommet des forces terrestres africaines se tient à Abidjan

Une quarantaine de pays dont les Etats-Unis, qui organisent chaque année ce sommet, sont présents en Côte d’Ivoire pour échanger sur les relations pouvant exister entre les armées africaines et leurs homologues européennes.

Selon ses organisateurs, ce 11e sommet des forces terrestres africaines vise à « réunir les états-majors africains et de créer des espaces de discussions autour des défis ou des solutions envisageables qui peuvent être traduites en action », a indiqué le porte-parole de l’armée américaine, Michael Weisman.
Depuis 2010, les Etats-Unis organisent chaque année ce type de sommet dans une ville africaine pour échanger sur les grands défis sécuritaires du moment. Michael Weisman est en effet persuadé que ce sommet-ci va être une opportunité de discuter avec les armées africaines dans un cadre d’échange collectif. « Nous sommes présents dans une douzaine de pays africains, et organisons des centaines de petits événements chaque année, mais les discussions ici sur les défis régionaux ou transrégionaux, sont extrêmement bénéfiques pour nous et nos partenaires africains », a-t-il expliqué.
Une quarantaine de pays seront représentés à ce sommet. Les États-Unis et quelques nations européennes auront face à eux une grande majorité de pays africains pour parler de sécurité, de partage d’expérience, mais aussi de ventes d’armes ou d’équipements militaires, a assuré le porte-parole de l’armée américaine.


Ce 11è sommet verra également la participation de leaders d’opinions académiques, et des représentants des gouvernements. Au total, plus de 300 responsables militaires et politiques sont attendus à Abidjan.
En raison du contexte international marqué par la crise ukrainienne et des tensions croissantes entre la Russie et les Etats-Unis, ce sommet pourrait être un nouveau moyen pour les américains de mobiliser les nations africaines jusqu’à présentes réticentes contre Moscou et ses excroissances que sont les soldats de Wagner.


En décembre, lors du sommet Afrique – États-Unis, le président américain Joe Biden avait déjà, dans ce cadre, promis 55 milliards de dollars d’investissement sur le continent pour les trois prochaines années pour réaffirmer l’influence américaine en Afrique, selon les observateurs.
Le 11e sommet des forces terrestres africaines prendra fin le 12 mai prochain à Abidjan.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *