dimanche, avril 21News That Matters

Scandale international : l’Afrique du Sud aurait livré des armes à la Russie, selon les États-Unis

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi 11 mai, l’ambassadeur américain a accusé l’Afrique du Sud d’avoir livré des armes à la Russie, ce qui a créé un scandale. Cette accusation est surprenante car l’Afrique du Sud prétend être neutre dans le conflit ukrainien et a affirmé vouloir une solution pacifique. Cependant, en décembre dernier, un navire russe avait jeté l’ancre dans une base navale de l’armée sud-africaine, ce qui avait soulevé des questions auxquelles le gouvernement avait eu du mal à répondre.

Lors d’une conférence de presse, l’ambassadeur américain a affirmé que des armes et des munitions ont été chargées sur un cargo russe, amarré près du Cap début décembre, avant qu’il ne reparte vers la Russie. Cette affirmation est basée sur le fait que le navire, Lady R, a été sanctionné par le Trésor américain pour avoir été impliqué dans le commerce d’armes. Cependant, un journaliste sud-africain spécialisé dans les questions de défense ne croit pas que l’armée sud-africaine aurait eu du matériel à offrir aux Russes.

La présidence sud-africaine a annoncé qu’une enquête indépendante sera ouverte pour déterminer si des armes ont effectivement été livrées et un juge à la retraite sera nommé pour enquêter sur cette affaire. Dans un communiqué, la présidence n’a pas nié les allégations de l’ambassadeur américain, mais a souligné que celui-ci n’a apporté aucune preuve tangible. Cette légèreté contraste avec la gravité des accusations portées.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *