vendredi, juillet 19News That Matters

Report du procès de l’opposant Ousmane Sonko au Sénégal pour des accusations de viol, au 23 mai 2023.

Le tribunal de Dakar au Sénégal a annoncé le renvoi du procès de l’opposant Ousmane Sonko pour des accusations de viols présumés au 23 mai 2023. Le leader du parti Les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), candidat à l’élection présidentielle de 2024, n’était pas présent lors de l’ouverture du procès le 16 mai 2023. Sonko est accusé par une ancienne masseuse, Adji Sarr, qui affirme avoir également reçu des menaces de mort. L’opposant dénonce un complot visant à l’empêcher de se présenter aux prochaines élections présidentielles au Sénégal.

L’audience a été de courte durée, ne durant qu’une vingtaine de minutes. Le président de la chambre criminelle a simplement constaté l’absence d’Ousmane Sonko en demandant s’il était présent.

Le procès a été renvoyé au 23 mai 2023 pour des raisons de procédure, le tribunal expliquant qu’il était nécessaire d’attendre trois jours après l’interrogatoire d’un témoin, en l’occurrence la propriétaire du salon de massage, avant d’ouvrir le procès.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *