vendredi, juillet 19News That Matters

Au Sénégal, les féministes font face à une situation complexe et délicate dans l’affaire opposant Adji Sarr à Ousmane Sonko

Les médias sénégalais ont utilisé des titres sensationnalistes et choquants pour couvrir l’affaire opposant Adji Sarr à Ousmane Sonko, provoquant l’indignation.

Certains titres tels que « SALACE. Adji Sarr déroule un film porno », « Révélations torrides de Adji Sarr », ou encore « Récits érotiques, c’était hot ! » ont été critiqués pour leur ton inapproprié. Des voix féministes, telles qu’Aminata Libain Mbengue, une figure du féminisme radical et psychologue clinicienne, soulignent que cette association entre le viol et la pornographie banalise le viol et témoigne d’une confusion entre viol et sexualité de la part de journalistes sénégalais qui ne sont pas formés aux questions de violences sexuelles.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *