samedi, juin 15News That Matters

Le gouvernement annonce un ajustement du tarif de l’électricité à partir de juillet 2023

Le gouvernement ivoirien a pris la décision d’effectuer un ajustement moyen du tarif de l’électricité à partir du 1er juillet 2023. L’annonce a été faite par le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Monsieur Mamadou Sangafowa Coulibaly, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 8 juin 2023 à Abidjan.

Selon le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, cette mesure d’ajustement est motivée par un déséquilibre financier croissant dans le secteur de l’électricité, exacerbé par les effets de la pandémie de Covid-19 et de la crise en Ukraine, qui ont impacté le secteur de l’énergie dans de nombreux pays, y compris la Côte d’Ivoire. Sur la proposition de l’Autorité Nationale de Régulation du secteur de l’Électricité (ANARE-CI) et après analyse de la Commission consultative sur les tarifs d’électricité, le gouvernement a décidé de cet ajustement moyen du prix de l’électricité.

La mesure entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2023 pour les nouvelles consommations à partir de cette date. Le gouvernement a pris la décision de ne pas appliquer cet ajustement à 89% des abonnés, afin de protéger les couches vulnérables et de limiter l’impact sur le coût de la vie, a expliqué le ministre. Il a également présenté la répartition du taux d’ajustement, qui sera de 0% pour les abonnés de 5A et 10A, de 10% pour les abonnés de 15A et plus ainsi que les professionnels, et de 15% pour les abonnés en moyenne et haute tension.

Cet ajustement permettra de réduire la perte d’exploitation du secteur de l’électricité d’environ 76 milliards de FCFA sur une année complète. Le prix moyen de vente de l’électricité est actuellement de 73 Frs/kWh pour un coût de revient moyen de 89 Frs/kWh, a souligné le ministre.

En ce qui concerne les perspectives, le ministre Sangafowa Coulibaly a indiqué que le défi du secteur de l’électricité en Côte d’Ivoire d’ici 2030 est d’accroître la capacité de production installée pour atteindre 5 000 MW, avec un taux d’énergies renouvelables de 45% contre 34,5% actuellement.

Le ministre a également souligné les avancées significatives réalisées par le secteur de l’électricité au cours de la dernière décennie, notamment l’électrification de 4 168 localités, ce qui a permis d’augmenter le taux de couverture de 33% en 2011 à 83% en 2022, tout en triplant le nombre d’abonnés, passant de 1,1 million en 2011 à 3,6 millions en 2022.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *