dimanche, avril 21News That Matters

CEI : Le processus électoral menacé par de nouvelles révélations

En Côte d’Ivoire, les élections locales prévues le 2 septembre prochain sont menacées par de nouvelles révélations du secrétariat anti-fraude électorale du parti des peuples africains (PPA-CI).

Le secrétariat anti-fraude électorale (SAFE) du PPA-CI menace, ce dimanche, de faire de nouvelles révélations sur les quelque 2 millions de personnes inscrites irrégulièrement sur la liste électorale provisoire par la commission électorale indépendante (CEI), selon Me Habiba Touré, sa responsable dont 300 enfants ayant la même mère ou le même père et plusieurs milliers de cas d’usurpation d’identité.
Ces irrégularités qui seront exposées, ce dimanche, en soirée, sur la plateforme du PPA-CI par Me Habiba Touré, risquent une fois de plus discréditer le processus électoral largement mis à mal ces dernières semaines par la cheffe de cabinet de Laurent Gbagbo.
Le président de la CEI, Coulibaly Kuibiert avaient pourtant défendu le crédit du processus électoral en affirmant sur plusieurs plateaux-télé que rien n’avait été fait en dehors des procédures légales en la matière et que les irrégularités évoquées allaient être traitées. Ce ne sera probablement plus, en revanche, la même histoire si les chiffres annoncés par le secrétariat anti-fraude électorale (SAFE) étaient avérés.

S.B.

(Visited 12 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *