vendredi, juillet 19News That Matters

Plateau : Le maire sortant, Jacques Ehouo serait accusé de diriger un réseau de transhumance électorale

Un média en ligne a mis en lumière des pratiques frauduleuses en amont des élections municipales à venir au Plateau, dévoilant ainsi un réseau de transhumance électorale impliquant le maire sortant Jacques Ehouo.

Selon cet article, le PDCI aurait recours à cette pratique depuis 1980 pour se maintenir au pouvoir, sans présenter d’alternative crédible. Koaci.com met en évidence le soutien de la communauté Atchan (ébrié), qui se renforce en faveur de Jacques Ehouo au Plateau, notamment dans les zones d’Adjamé, d’Attécoubé et de Locodjro. Ainsi, la transhumance électorale orchestrée par le PDCI depuis plus de 20 ans atteindrait son apogée cette année. Cependant, Jacques Ehouo devra également faire face à des difficultés car le PPA-CI a désigné Guy Monnet comme candidat, ce qui pourrait diviser par deux les votes qu’il a obtenus en 2018 face à M. Sawegnon.

Jacques Ehouo est critiqué pour la dégradation des infrastructures municipales, notamment les écoles primaires publiques défectueux, causant des interruptions de cours en cas de pluie. Ses partisans lui reprochent également de ne pas avoir tenu ses promesses électorales et d’être indifférent aux expulsions de résidents sans apporter de soutien.

Z. K.

(Visited 285 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *