samedi, juin 22News That Matters

Dubaï : La délégation présidentielle congolaise a été rappelée à l’ordre concernant la présence importante de prostituées dans leur hôtel.

Les autorités de Dubaï, aux Émirats arabes unis, ont adressé un rappel à l’ordre à la délégation présidentielle congolaise en raison de la présence importante de prostituées dans leur hôtel. Certains membres de la délégation ont été accusés d’avoir recours à ces services pour satisfaire leurs besoins sexuels. Les allées et venues des femmes dans l’hôtel où logent les Congolais ont suscité l’indignation des locaux arabes, qui leur ont conseillé de faire preuve d’une plus grande discrétion. Après son séjour à Abidjan, Denis Sassou Nguesso a atterri le 16 juin 2023 dans cette ville émiratie pour se reposer avant de se rendre à Paris, où il a été invité par son homologue français.

L’avion présidentiel congolais a atterri à l’aéroport de Dubaï en provenance d’Abidjan le 16 juin 2023. Denis Sassou Nguesso a choisi de prendre un court repos avant de répondre à l’invitation du président français Emmanuel Macron pour assister au sommet sur le nouveau partenariat financier.

Une fois installés dans un hôtel situé dans un quartier prestigieux de la ville, certains membres de la délégation congolaise ont fait appel à leurs contacts locaux pour leur fournir des prostituées. De nombreuses femmes sont ainsi arrivées à l’endroit où les Congolais séjournaient, proposant des tarifs exorbitants. Les prostituées étaient principalement d’origine asiatique et d’Europe de l’Est, avec quelques exceptions de femmes noires. Le personnel arabe de l’hôtel, profondément enraciné dans les croyances islamiques, a exprimé son indignation face à ce comportement débauché de la délégation congolaise.

Les autorités de la ville ont donc dû rappeler à l’ordre la délégation congolaise quant au respect des valeurs islamiques. En raison de leur statut diplomatique, il leur a été demandé de faire preuve d’une plus grande discrétion.

Z. K.

(Visited 5 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *