samedi, juin 15News That Matters

Une fête de la Tabaski très politique à deux mois des élections locales

Le pays célébrait, ce mercredi 28 juin 2023, la fête de la Tabaski qui a été prise en charge, dans de nombreuses communautés musulmanes, par les différents candidats aux élections municipales et régionales du 2 septembre prochain.

Qui parle de Tabaski parle en particulier de la communauté musulmane. Alors, ce mercredi 28 juin 2023, ils sont nombreux, les candidats aux élections locales à venir, à avoir investi les différentes communautés musulmanes de Côte d’Ivoire pour fêter avec elles.
Mais avant la fête, ceux-ci ont d’abord distribué des moutons à ces communautés dans l’espoir de se faire élire maire ou président de conseil général ou régional. « C’est le passage obligé », assure sous anonymat un ancien candidat aux élections législatives.
Celui-ci n’avait pas remporté l’élection mais assure que « c’est le seul moyen de se montrer solidaire des communautés musulmanes ». Et il n’a pas eu tort puisque ce mercredi, les candidats auxdites élections dans les circonscriptions du nord ont tous rallié ces zones depuis plusieurs jours.
Quant à ceux qui sont eux-mêmes musulmans, c’est l’occasion de montrer qu’ils ont la même communauté de destin avec ceux qui fêtent la tabaski, avec le message subliminal suivant : en me votant, vous aurez une bien meilleure fête de la tabaski l’année prochaine.
En effet, les candidats investissent plusieurs millions dans l’achat de moutons dont les prix ont renchéri sur les différents marchés. Cette année, le prix d’un bélier varie entre 300 mille et 2 millions de FCFA. Le sacrifice d’Abraham qui est réédité chaque année à l’occasion de cette fête est un moment important pour chaque fidèle musulman. D’autant plus clairement que ne pas tuer un mouton, le jour de la tabaski, apparaît comme une infamie que seuls les ménages extrêmement pauvres peuvent supporter. 

Sévérine Blé

(Visited 2 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *