dimanche, avril 21News That Matters

Gabon : L’autorisation de l’avortement dans des cas spécifiques saluée par les défenseurs des droits des femmes

Le Gabon se prépare à rejoindre la courte liste des pays africains qui autorisent l’interruption volontaire de grossesse (IVG) dans des situations particulières. Ces cas comprennent les femmes en détresse, notamment lorsque la vie de la mère est en danger, les grossesses présentant des malformations graves et incurables, les conceptions issues de viols ou d’incestes.

Katy Stricia Nkolo, directrice de l’ONG 3S (Sensibilisation-Santé-Sexualité), a salué cette évolution en déclarant : « C’est un grand soulagement pour moi. C’est un bonheur indicible, même si je sais que mon opinion sera controversée, voire attaquée. C’est un projet de loi positif qui garantira la sécurité des femmes et la préservation de la vie existante en espaçant les naissances. »

Cette décision marque une avancée significative dans la protection des droits des femmes au Gabon et suscite l’espoir d’une meilleure santé reproductive et d’une réduction des risques associés à des avortements non sécurisés.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *