dimanche, avril 21News That Matters

Scandale financier à l’ANSUT : Des détournements de plusieurs milliards de F.CFA révélés par un audit

Le rapport d’audit du cabinet KPMG a révélé de sérieux manquements dans la gestion de l’Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications (ANSUT) sous la direction de Jean Euloge Soro-Kipeya. Ces lacunes comprennent des dépenses effectuées sans contrats ni factures, l’absence de preuves de réalisation des prestations, un manque de comptabilité quotidienne, et des rémunérations et avantages accordés à du personnel non contractuel ou non salarié.

Les auditeurs ont constaté un désordre comptable délibérément créé, favorisant ainsi des détournements de fonds. Un inventaire inopiné de la caisse a révélé de nombreuses irrégularités, telles que des brouillons de caisse non enregistrés, des montants inventoriés non retrouvés dans le coffre-fort, et des carnets de caisse pré-numérotés non datés chronologiquement.

Le rapport d’audit a révélé plus de 7 milliards de francs CFA de dépenses non-justifiées sur une période de quatre ans, avec des dépenses non justifiées particulièrement élevées en 2018. Des dépenses fictives pour des missions sans ordres de mission, fiches de départ ou rapports de missions ont également été relevées.

En ce qui concerne les consultants, environ 2,862 milliards de FCFA ont été payés sans aucun rapport de travaux réalisés, et un total de 10,6 milliards de FCFA aurait été versé à des consultants dans des conditions douteuses selon les auditeurs.

Des rémunérations excessives ont également été versées à un intermédiaire et conseiller en levée de fonds, Algest Consulting, suscitant des interrogations quant aux commissions démesurées accordées, qui pourraient cacher des rétro-commissions.

L’audit n’est pas exhaustif, mais selon certaines sources au sein de l’ANSUT, les détournements pourraient se chiffrer à plusieurs dizaines de milliards de F.CFA.

Le Directeur Général limogé, Jean Euloge Soro-Kipeya, n’a pas fourni d’explications suffisantes en réponse aux accusations. Cependant, il est important de noter que le Directeur Financier, Jean-Claude S. Yéo, responsable potentiel de ces détournements, reste en poste, suscitant des inquiétudes au sein du personnel de l’agence.

Z. K.

(Visited 6 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *