samedi, juin 15News That Matters

Des hommes d’affaires libanais impliqués dans le trafic de la nationalité ivoirienne

Des individus libanais ont récemment été arrêtés par les autorités ivoiriennes pour leur implication présumée dans des activités criminelles liées à l’obtention frauduleuse de la nationalité ivoirienne et au trafic de passeports du pays. Parmi eux, Abbas Badreddine, propriétaire de l’entreprise Plastica, a été placé en détention à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) après avoir été suspecté d’avoir obtenu illégalement la nationalité ivoirienne par décret présidentiel. Le trafic de passeports ivoiriens a été signalé aux autorités ivoiriennes par le Qatar suite à l’interception de ressortissants syriens qui tentaient de franchir les frontières qataries en utilisant des passeports ivoiriens.

Au fil des années, l’Union européenne et certaines ambassades ont alerté la Côte d’Ivoire sur l’existence d’une fraude massive concernant sa nationalité, avec de nombreux migrants présentant des passeports ivoiriens sans avoir vécu dans le pays. En réponse à ces signalements, une enquête a été lancée par l’Unité de lutte contre la grande criminalité (ULGC), et le gouvernement a adopté un projet de loi suspendant l’acquisition immédiate de la nationalité ivoirienne par mariage. Le pays est également sous surveillance de l’Agence américaine de lutte contre les stupéfiants (DEA) en raison de trafics importants de cocaïne, et les autorités ivoiriennes sont engagées dans la lutte contre ces activités illégales pour protéger l’intégrité de ses frontières.

K. L.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *