samedi, juin 15News That Matters

PDCI : Après Bédié, la mort de Ouassénan est un nouveau coup dur pour le parti

Gaston Ouassénan Koné, ancien ministre d’Houphouët-Boigny et membre de plusieurs gouvernements formés par le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) durant sa gouvernance est mort, mardi 8 août 2023, à Abidjan dans des circonstances pour le moment inconnues.
Officier supérieur de l’armée dont le caractère trempé a autrefois défrayé la chronique, ce natif de Katiola était surtout un militant dévoué du PDCI. Sa disparition, une semaine seulement après celle d’Henri Konan Bédié dont il était un des vice-présidents, place le parti dans une situation d’autant plus compliquée qu’il avait le profil de l’emploi pour candidater à la succession du Sphinx de Daoukro.
Le général Gaston Ouassénan Koné était surtout intimement lié aux terribles événements de Gagnoa qui ont causé en 1970 la mort de 4.000 guébiés à la suite d’une expédition punitive menée par l’armée française dans la région pour écraser la « conjuration » de Kragbé Gnangbé, un fils de la région qui voulait que son parti, le PANA, soit reconnu par le gouvernement.
Gaston Ouassénan Koné avait 84 ans.

S.B.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *