dimanche, avril 21News That Matters

Coup d’État au Gabon : la junte tchadienne  »interpelle » la junte gabonaise

Depuis la nuit du 29 au 31 août 2023, le Gabon est conduit par un groupe de militaires réuni en un « Comité pour la transition et la restauration des institutions » (CTRI). La France, l’Union africaine(UA) et plusieurs instituions ont condamné la prise du pouvoir par les armes au Gabon. Le ministère tchadien des Affaires étrangères du Tchad, à travers un communiqué du 30 novembre 2023, n’est pas resté en marge. Il demande le retour à l’ordre constitutionnel au Gabon, après la déchéance d’Ali Bongo.

« La République du Tchad, suit avec la plus grande attention et préoccupation l’évolution de la situation au Gabon suite à la tentative de coup d’Etat en cours. » peut-on lire dans le document.

Le communiqué portant la signature du porte-parole du ministère tchadien des, Ibrahim Adam Mahamat appelle : « au retour à l’ordre constitutionnel, le Tchad invite à une réunion de la CEEAC et demande aux militaires de veiller à la sécurité et à l’intégrité physique, du Président Ali Bongo Ondimba et de sa famille. »

AR Regtoumda

(Visited 2 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *