samedi, juin 15News That Matters

Élections locales 2023: le taux de participation est de 44,61 % (Régionales) et 36,18% aux (Municipales)

Coulibaly-Kuibiert Ibrahime, président de la Commission Électorale Indépendante (CEI),a annoncé au terme de la proclamation des résultats des élections couplées municipales et régionales le lundi 04 septembre 2023, un taux de participation de 44,61 % aux (régionales) et 36,18% aux (municipales).Des taux similaires à ceux de la précédente élection en 2018. 

Sur les 201 communes, 199 résultats ont été rendus publics en attendant la commune de Kouibly où il y a eu des agressions et autres exactions sur le personnel de la CEI. Les procès verbaux ont été alors délocalisés sous escorte des Forces de Défense et de Sécurité pour permettre l’organisation des opérations de compilation qui est en cours à en croire Kuibiert.

Sarhala, la commune qui cristallise les attentions

En outre pour ce qui est de la commune de Sarhala, le président de la CEI a déclacré que les résultats ne seront pas disponibles  »parce que les conditions et les données disponibles ne permettent pas de déceler la volonté des électeurs. Conformément à sa jurisprudence, le cas de cette localité sera soumis au Conseil d’Etat. » Trente (30) résultats régionaux ont été publiés sur les 31 régions.  »La situation dans la Commune de Kouibly est incidemment répercutée dans la région du Guemon ne permettant pas donc de donner les résultats de cette localité », a-t-il évoqué.

Bilan des élections locales

Le président de la CEI a annoncé qu’aux municipales, le Rhdp a remporté 123 communes; le Pdci 22 communes; le PPA-CI 02 communes ; l’union Pdci/PPA-CI 10 communes ; les indépendants 41 communes et l’URD 01 commune. Pour les régionales, le Rhdp s’est adjugé 25 régions; le Pdci-rda 03 régions; le binôme Pdci/Ppa-ci 01 région et les indépendants 01 région. Avant de conclure, il est revenu sur la transmission des résultats au Conseil d’Etat.

 »La Décision et résultats proclamés par la CEI seront transmis au Conseil d’Etat; la répartition proportionnelle des sièges sera proposée et la procédure d’arrêt de la liste des Grands électeurs pour les élections des Sénateurs sera activée. »

Dans le riche quartier des affaires d’Abidjan, l’entourage du candidat du RHDP Fabrice Sawegnon, battu comme en 2018 par son adversaire, le sortant Jacques Ehouo (PDCI), a assuré à l’AFP avoir noté « des bourrages d’urnes massifs » et dénoncé un « simulacre d’élection ». Et à Yopougon, commune où le président de l’Assemblée nationale Adama Bictogo (RHDP) l’a emporté, les deux candidats d’opposition battus ont également dénoncé des irrégularités et rejeté le résultat. 

AR Regtoumda

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *