vendredi, juillet 19News That Matters

Tidjane Thiam: l’homme fort et discret pour diriger  »le Navire PDCI »?

« Je n’avais jamais quitté le PDCI-RDA », avait déclaré Tidjane Thiam au président Bédié. Cette déclaration pour plusieurs analystes et observateurs politiques n’est pas fortuit. Tidjane Thiam de passage en Côte d’Ivoire, où il ne réside plus depuis 24 ans, a présenté ses condoléances à la famille et au parti du défunt président Henri Konan Bédié décédé dans la nuit du 1er août 2023 à Abidjan.

L’ancien CEO de Crédit Suisse, cadre du PDCI et l’épouse de l’ancien chef d’Etat ivoirien a été marquée des émotions et de solennité. Le porte-parole de Thiam a indiqué que le ministre dit être venu prendre sa place au sein de la famille. « C’est le fils du président Bédié. Elle me demande de dire au ministre Thiam, “merci” », a traduit monsieur Roger Koizan, porte-parole de la famille Bédié.

« J’ai eu la grande chance de travailler sous ses ordres et d’être l’un de ses ministres. Je lui suis infiniment reconnaissant pour cet honneur et ce privilège. Il a été un père pour moi », a dit Thiam.

Parcours d’un grand homme auprès du président Bédié

Il a l’un des parcours académiques et professionnels les plus élogieux de Côte d’Ivoire. Tidjane Thiam a été révélé aux Ivoiriens lorsqu’il était étudiant. Ses résultats lui ouvrent la porte de la prestigieuse polytechnique de France. Il a été le premier ivoirien à réussir le concours. Diplômé de cette école, il poursuit ses études et obtient un MBA en 1988. Il rejoint le cabinet international de conseil en stratégie. 

Collaborateur de longue date du président Henri Konan Bédié, Tidjane Thiam a notamment servi aux côtés du “Sphinx de Daoukro” en qualité de directeur général à la Direction des Grands Travaux qu’il a rebaptisé Bureau national d’études et de travaux (BNETD) de 1994 à 1998. Puis il a occupé le poste de ministre du Plan et du Développement de 1998 à 1999.

Après le 7è congrès extraordinaire du PDCI-RDA qui s’est tenu en avril 2023, Thiam a signé son retour au sein du plus vieux parti ivoirien, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA). Il est nommé membre du bureau politique du PDCI-RDA par Bédié. Se proclamant “héritier de feu Félix Houphouët-Boigny”, il réintégrait ainsi officiellement le parti depuis son séjour en Côte d’Ivoire en août 2022.

Thiam et les réalités du terrain

Il faut dire que Thiam a fait presque toute sa carrière hors de la Côte d’Ivoire. Il est un peu méconnu de bon nombre de jeunes ivoiriens. Ce pendant, il incarne la jeunesse en formation. Sur un média étranger, il avait donner rdv en 2025 sur ces ambitions politiques. Alors pour ses intentions de diriger un jour la Côte d’Ivoire, dès à présent il se doit de rencontrer les jeunes. C’est à ce prix qu’il pourra se faire accepter par ces derniers qui constituent le plus gros de l’électorat ivoirien. C’est une chance sinon un atout d’avoir été loin d’un, passé politique qui n’a été si calme.

AR Regtoumda

(Visited 2 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *