samedi, juin 15News That Matters

Alassane Ouattara, la solution à la colère des candidats malheureux aux élections locales 

 

Les élections locales du 2 septembre 2023 en Côte d’Ivoire, a vu la défaite de hautes autorités politiques. Si plusieurs d’entre eux, ont reconnu leur défaite, ils sont nombreux à avoir faire des lobbying auprès des proches du président, restés inflexibles, nous relate le confrère RFI.

En effet, plusieurs de ses proches étaient dans la course, à l’instar du directeur du protocole de la présidence, Éric Taba, de son frère et ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, ou encore du patron de l’influente agence de communication Voodoo, Fabrice Sawegnon.

Consigne claire
Plusieurs barons du parti présidentiel, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), étaient également en lice, comme Adama Bictogo, Jeannot Ahoussou-Kouadio et Ibrahim Cissé Bacongo. Après avoir voté, comme il en a l’habitude, au lycée Sainte-Marie de Cocody, dans le centre d’Abidjan, Alassane Ouattara a regagné sa résidence, d’où il a suivi le déroulement du scrutin. Et il a passé une consigne claire : ne pas se laisser influencer et aller au bout de la proclamation des résultats.

Le chef de l’État s’est donc entretenu par téléphone avec Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), à qui il a redit de ne céder sous aucun prétexte aux pressions, même venant de ses proches. Les candidats qui s’estiment victimes d’irrégularités ont pu déposer un recours auprès du conseil d’État.

Protestations
Éric Taba, battu à Cocody, ou encore Fabrice Sawegnon, en échec au Plateau, n’ont ainsi eu d’autre choix que de contester l’élection de leurs adversaires devant cette juridiction. Par ailleurs, certains candidats ont directement protesté auprès d’Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, ou même de proches du président, comme Téné Birahima Ouattara, en espérant peser sur le verdict des urnes. Sans succès, ces derniers ayant refusé d’intervenir en leur faveur. Le président de la CEI a annoncé que les résultats sont définitifs. Sans attendre les délibérations, le collège électoral issu de ce scrutin votera en effet le 16 septembre lors des sénatoriales.

Résultats des élections locales

La Côte d’Ivoire compte 201 communes et 31 régions. Au vu des résultats provisoires publiés jusqu’ici par la CEI dans 192 communes, le RHDP a remporté le scrutin dans 122, les indépendants dans 39, le PDCI dans 20, l’alliance PDCI/PPA-CI dans huit (8), le PPA-CI dans deux (2) et l’Union pour la renaissance et le développement (URD) dans une (1). Pour les résultats des 25 régions disponibles, le RHDP est vainqueur dans 21, le PDCI dans trois (Iffou, Bélier, Moronou) et l’alliance PDCI/PPA-CI dans une, à savoir la Nawa.

Source RFI

NB: le titre et la chute sont de la rédaction de Bimnews

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *