samedi, juin 15News That Matters

Les cimetières parlent à ciel ouvert à Abidjan, bientôt l’incinération des corps?

La Côte d’Ivoire compte 29 millions d’habitants. Depuis 1975 la population de la Côte d’Ivoire ne cesse de croître. Sur ces 29 millions 400 000 habitants, 15 millions vivent en ville. A noter qu’Abidjan concentre 36% de la population urbaine de Côte d’Ivoire. Enterrer dignement les morts et à moindre frais à Abidjan est quasi impossible. Coût des tombes, saturation des cimetières, va-t-on vers une incinération?

S’il y a lieu où les Ivoiriens sont tous candidats malgré eux, ce sont les cimetières. Ces dernières demeurent deviennent un lieu de business, un endroit ou l’argent se moque éperdument de la dignité humaine. Les tombes se réservent, s’achètent, s’entretiennent. Des fortunes pour dire aurevoir à un proche. Le cimetière de Williamsville n’est plus accessible à tous les Abidjanais. Celui d’Abobo et de Bingerville attirent les familles des moins démunis. Tout porte à croire que perdre un parent à Abidjan c’est un véritable calvaire à faire face. Certains parents par manque de moyens laisse les tombes s’effondrer voir disparaitre au fil des temps. La loi des plus offrants est maître dans les cimetières d’Abidjan.

Aujourd’hui à Abidjan, le constat est amer. de plus en plus de personnes se prononcent sur l’incinération. En effet,  le marché de la crémation semble prendre forme, démontrant l’évolution des mœurs et des mentalités sur la question. Si on y prend garde, cette recrudescence va conduit les communes à prendre des dispositions, avec par exemple la mise en place de columbarium, pour répondre aux attentes des familles en deuil. 

Cimetière américain

Pourquoi choisir la crémation au lieu de l’inhumation ? 

De nos jours, plus d’un tiers des Français choisissent l’incinération du corps pour leurs obsèques. Si cette tendance était loin d’être avérée il y a encore dix ans, elle tend dorénavant à atteindre la moitié de la population d’ici quelques années. Pour justifier cet engouement, il faut savoir que la crémation revêt de nombreux avantages pour la famille d’un défunt, voire pour le défunt lui-même de son vivant. 

Ainsi, la première des raisons invoquées est avant tout écologique, puisque l’incinération supprime la question de la décomposition du corps dans le sol et de l’entretien de la tombe. Ensuite, le choix peut être sociologique, notamment lorsque le défunt souhaite ne pas être un poids pour ses héritiers. Enfin, les raisons économiques et philosophiques sont également en tête de liste, même si une crémation ne s’avère pas forcément moins chère qu’une inhumation traditionnelle. 

De manière générale, on constate une évolution du rapport à la mort et à la religion, puisque ce qui semblait interdit il y a encore quelques années est aujourd’hui dans l’air du temps.

Colombarium à Saint Denis

Le Business dans les cimetières

L’entretient des sépulcres est rémunéré chaque mois, à hauteur de 10.000 frs CFA, 20.000 frs CFA, 30.000, 60.000frs CFA et plus…Certaines personnes ont plusieurs tombes à entretenir.

AR Regtoumda

(Visited 9 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *